Plus 15 500 bénéficiaires de la composante 2 formés en compétences de vie et en entrepreneuriat dans toutes les communes du Bénin. (détail ici)

Plus de 500 jeunes filles intéressées par les métiers dits d'homme sont en cours de formation dans les centres de formation professionnelle et Lycées techniques!

 Déjà plus 8 000 cartes SIM activées aux service de monnaie électronique pour recevoir les subventions au titre de la 2nde vague !

La deuxième vague de bénéficiaires en formation: les formations obligatoires ont démarré depuis le 27 août 2018 pour toutes les communes du Bénin.

Des micro entreprises de divers secteurs d'activités créées dans toutes les communes du Bénin

Les jeudi 22 et vendredi 23 mars 2018, ont eu lieu dans les communes de N’Dali et de Toucountouna, les cérémonies de lancement des subventions au profit des bénéficiaires du PEJ.

 DÉJÀ PLUS 7 300 BÉNÉFICIAIRES FORMES AFFINENT LEUR PLAN DE FINANCEMENT POUR IMPULSER LEUR MICROENTREPRISE. Ici détail au 20 Nov. 2017.

Le 29 Août 2017 s'est déroulé à ATHIEME, la cérémonie de lancement des activités du Certificat de Qualification au Métiers.

DU LUNDI 7 AU VENDREDI 11 AOUT, LE PROJET EMPLOI DES JEUNES EST EN COURS DE SUPERVISION ET DE REVUE A MI-PARCOURS PAR UNE MISSION DE LA BANQUE MONDIALE.

PLAN D’IMPLÉMENTATION ici ET CALENDRIER DES FORMATIONS PUBLIES ici (voir la rubrique NOUVELLES !!!).

DÉMARRAGE CE LUNDI 17 JUILLET 2017 DE LA PREMIÈRE PHASE DES FORMATIONS DES BÉNÉFICIAIRES DE LA COMPOSANTE 2 DU PEJ DANS LES 09 COMMUNES DU GROUPE 1 . IL S'AGIT DES COMMUNES DE KARIMAMA, TANGUIETA, TORI-BOSSITO, PERERE, LALO, ATHIEME, DANGBO, POBE, DJIDJA

LES COMMUNES DANS LESQUELLES SE DEROULE L'ETUDE D’ÉVALUATION D'IMPACT (cliquez ici) RECEVRONT LES LISTES DE LEURS  BÉNÉFICIAIRES A LA FIN DU MOIS DE JUILLET 2017 ET LES FORMATIONS DEBUTERONT CONFORMÉMENT AU CALENDRIER DU PROJET. IL S’AGIT DES COMMUNES DE OUIDAH, ZE, TOFFO, SAKETE KETOU, ADJA-OUERE, PORTO-NOVO, ADJARA, AVRANKOU, BOPA, COME, LOKOSSA, APLAHOUE, DJAKOTOME, DOGBO.

Déjà plus 8 000 cartes SIM activées aux service de monnaie électronique pour recevoir les subventions au titre de la 1ère vague !

 

Le PEJ finance l’extension du CQM au Bénin

Le Certificat de Qualification aux Métiers (CQM) sera dorénavant organisé dans tous les départements du Bénin grâce au financement du Projet Emploi des Jeunes (PEJ). La cérémonie consacrant cette disposition a eu lieu mardi 29 août 2017 sur le stade de la commune d’Athiémé sous la présidence du Ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle : Lucien Kokou.

 Introduit, par décret 2005-117 du 17 mars 2005 au même titre que le certificat de qualification professionnelle, en vue de la reconnaissance par l’Etat des compétences professionnelles technologique et générale acquises par l’apprentissage ou l’exercice d’un métier ou d’une activité professionnelle qualifiante, le CQM a été mis en œuvre en 2013, à titre expérimental dans vingt-neuf communes.

Il s’agit, rappelle le ministre, des communes des départements ayant une expérience dans l’organisation d’un examen de fin d’apprentissage traditionnel. A l’en croire, 42 communes étaient concernées par le CQM à la suite de son extension aux neuf communes de l’Atacora à partir de 2014 et aux quatre communes de la Donga depuis l’année 2015.

 

Le CQM remplace le diplôme de fin d’apprentissage décerné dans la plupart des 311 métiers consignés dans la nomenclature des métiers de l’artisanat au Bénin et met définitivement fin à la pratique de la ‘’dot’’ imposée aux apprentis. Laquelle pratique, aux dires de Lucien Kokou, n’a fait que détruire le destin d’une grande partie de la jeunesse dont le seul tort est de ne pas être en mesure d’honorer cette ‘’dot’’ à la fin de leur apprentissage.Mais alors que le programme menant au CQP était pleinement opérationnel, le programme de CQM n’était jusqu’alors effectif que dans sept (7) départements sur les douze (12) que compte notre pays, ce qui constituait une lacune pour les jeunes peu ou pas instruits, à la recherche d’accréditation dans un métier.

 

Dans le but de rétablir l’équilibre et d’avoir une couverture nationale du Certificat de Qualification aux Métiers, le Gouvernement a décidé de l’étendre aux départements non encore couverts à savoir : Atlantique,Collines, Couffo,MonoetZouavec l’appui financier du Projet Emploi des Jeunes (PEJ).Le coût global de l’opération s’élève à 455.millions de FCFA.

 

L’examen de Certificat de Qualification aux Métiers de l’artisanat prévu pour se tenir en octobre prochain se déroulera donc dans sur tout le territoire national. « Le CQM est un véritable outil de promotion et de valorisation du secteur de l’artisanat au regard des effets induits et observés dans les zones d’expérimentation que sont le Borgou, l’Alibori, l’Ouémé, le Plateau et le Littoral », a souligné le Ministre devant une foule de participants venus nombreux pour la cérémonie.Il n’a pas manqué d’inviter les maires, les collectifs des associations des artisans et les autres acteurs locaux à s’approprier la mise en œuvre de cet examen même si des actions de consolidation et d’amélioration restent à faire dans toutes les communes. Etaient également présents à la cérémonie, de nombreuses personnalités dont le Préfet du Département du Mono, le représentant de la mission résidente de la Banque Mondiale au Bénin et le maire de la commune d’Athiémé.

 

Informations supplémentaires