Plus 15 500 bénéficiaires de la composante 2 formés en compétences de vie et en entrepreneuriat dans toutes les communes du Bénin. (détail ici)

Plus de 500 jeunes filles intéressées par les métiers dits d'homme sont en cours de formation dans les centres de formation professionnelle et Lycées techniques!

 Déjà plus 8 000 cartes SIM activées aux service de monnaie électronique pour recevoir les subventions au titre de la 2nde vague !

La deuxième vague de bénéficiaires en formation: les formations obligatoires ont démarré depuis le 27 août 2018 pour toutes les communes du Bénin.

Des micro entreprises de divers secteurs d'activités créées dans toutes les communes du Bénin

Les jeudi 22 et vendredi 23 mars 2018, ont eu lieu dans les communes de N’Dali et de Toucountouna, les cérémonies de lancement des subventions au profit des bénéficiaires du PEJ.

 DÉJÀ PLUS 7 300 BÉNÉFICIAIRES FORMES AFFINENT LEUR PLAN DE FINANCEMENT POUR IMPULSER LEUR MICROENTREPRISE. Ici détail au 20 Nov. 2017.

Le 29 Août 2017 s'est déroulé à ATHIEME, la cérémonie de lancement des activités du Certificat de Qualification au Métiers.

DU LUNDI 7 AU VENDREDI 11 AOUT, LE PROJET EMPLOI DES JEUNES EST EN COURS DE SUPERVISION ET DE REVUE A MI-PARCOURS PAR UNE MISSION DE LA BANQUE MONDIALE.

PLAN D’IMPLÉMENTATION ici ET CALENDRIER DES FORMATIONS PUBLIES ici (voir la rubrique NOUVELLES !!!).

DÉMARRAGE CE LUNDI 17 JUILLET 2017 DE LA PREMIÈRE PHASE DES FORMATIONS DES BÉNÉFICIAIRES DE LA COMPOSANTE 2 DU PEJ DANS LES 09 COMMUNES DU GROUPE 1 . IL S'AGIT DES COMMUNES DE KARIMAMA, TANGUIETA, TORI-BOSSITO, PERERE, LALO, ATHIEME, DANGBO, POBE, DJIDJA

LES COMMUNES DANS LESQUELLES SE DEROULE L'ETUDE D’ÉVALUATION D'IMPACT (cliquez ici) RECEVRONT LES LISTES DE LEURS  BÉNÉFICIAIRES A LA FIN DU MOIS DE JUILLET 2017 ET LES FORMATIONS DEBUTERONT CONFORMÉMENT AU CALENDRIER DU PROJET. IL S’AGIT DES COMMUNES DE OUIDAH, ZE, TOFFO, SAKETE KETOU, ADJA-OUERE, PORTO-NOVO, ADJARA, AVRANKOU, BOPA, COME, LOKOSSA, APLAHOUE, DJAKOTOME, DOGBO.

Déjà plus 8 000 cartes SIM activées aux service de monnaie électronique pour recevoir les subventions au titre de la 1ère vague !

 

Poursuite de la remise des subventions aux bénéficiaires du PEJ dans les départements du Bénin

Les bénéficiaires des communes d’Akpro-Missérété et de Zagnanado ont reçu 30 mars 2018 les subventions prévues pour la mise en oeuvre de leurs plans d’affaires dans le cadre du Projet Emploi des Jeunes. C’était en présence du Ministre des PMEPE, de la Représentante Résidente de la Banque Mondiale au Bénin, du Coordonnateur du PEJ et du DG de l’ANPE. 

Après les étapes de N'Dali qui ont permis la mise à disposition de subventions respectivement à 76 jeunes de cette commune et aussi simultanément a tous les bénéficiaires des départements du Borgou et de l’Alibori soit 2488 jeunes pour un montant de 497 600 000 FCFA suivi de celle de Toucountouna ou 33 jeunes de cette commune sont

entrés en possession de leur subvention en même temps que tous les bénéficiaires des communes des départements de l’Atacora et de la Donga soit 1577 bénéficiaires pour un total de 315 400 000 FCFA, c’était au tour de la commune d’Akpro-Missérété pour le compte des départements de l’Ouémé et du Plateau puis Zangnanado pour le Zou et les Collines de recevoir la délégation du MPMEPE et de la Banque Mondiale.

Le Ministre Modeste Tihounté KEREKOU accompagné de madame Katrina SHARKEY Représentante Résidente de la Banque Mondiale, Maxime SOGBOSSI Coordonnateur du Projet Emploi Jeune(PEJ) et Urbain AMEGBEDJI Directeur Général de l’Agence Nationale pour l'Emploi (ANPE), a procédé à la remise de subventions aux bénéficiaires des départements concernés.

En même temps que ces 99 jeunes de Akpro-Missérété et 104 de Zangnanado c’est 2068 jeunes des départements de l’Ouémé et du Plateau qui on reçu simultanément les subventions pour un total de 413 600 000 FCFA et 1885 jeunes des départements du Zou et des Collines pour un total de 377 000 000FCFA.

Le Ministre des PME et de la Promotion de l'Emploi a insisté sur la nécessité de faire bon usage de ces ressources en respectant à la lettre les plans de financement et de décaissement préalablement convenus et former le vœu de voir les affaires de tous les bénéficiaires prospérer pour faire d’eux des exemples de réussite dans l’auto emploi dans leur communauté respective.

Il a par ailleurs tenu a clarifier qu'il ne s'agit en aucun cas de distribution d’argent à des fins politiques ni électoralistes mais plutôt un mécanisme pertinent d’appui à l’auto emploi des jeunes.

Il a rappelé pour finir que le social selon le Gouvernement de Son Excellence le Président Patrice Talon ne peut s’assimiler à une distribution d’argent mais plutôt à la réalisation d’actions concrètes et cohérentes dont la finalité vise le mieux être des populations.

Informations supplémentaires