Plus 15 500 bénéficiaires de la composante 2 formés en compétences de vie et en entrepreneuriat dans toutes les communes du Bénin. (détail ici)

Plus de 500 jeunes filles intéressées par les métiers dits d'homme sont en cours de formation dans les centres de formation professionnelle et Lycées techniques!

 Déjà plus 8 000 cartes SIM activées aux service de monnaie électronique pour recevoir les subventions au titre de la 2nde vague !

La deuxième vague de bénéficiaires en formation: les formations obligatoires ont démarré depuis le 27 août 2018 pour toutes les communes du Bénin.

Des micro entreprises de divers secteurs d'activités créées dans toutes les communes du Bénin

Les jeudi 22 et vendredi 23 mars 2018, ont eu lieu dans les communes de N’Dali et de Toucountouna, les cérémonies de lancement des subventions au profit des bénéficiaires du PEJ.

 DÉJÀ PLUS 7 300 BÉNÉFICIAIRES FORMES AFFINENT LEUR PLAN DE FINANCEMENT POUR IMPULSER LEUR MICROENTREPRISE. Ici détail au 20 Nov. 2017.

Le 29 Août 2017 s'est déroulé à ATHIEME, la cérémonie de lancement des activités du Certificat de Qualification au Métiers.

DU LUNDI 7 AU VENDREDI 11 AOUT, LE PROJET EMPLOI DES JEUNES EST EN COURS DE SUPERVISION ET DE REVUE A MI-PARCOURS PAR UNE MISSION DE LA BANQUE MONDIALE.

PLAN D’IMPLÉMENTATION ici ET CALENDRIER DES FORMATIONS PUBLIES ici (voir la rubrique NOUVELLES !!!).

DÉMARRAGE CE LUNDI 17 JUILLET 2017 DE LA PREMIÈRE PHASE DES FORMATIONS DES BÉNÉFICIAIRES DE LA COMPOSANTE 2 DU PEJ DANS LES 09 COMMUNES DU GROUPE 1 . IL S'AGIT DES COMMUNES DE KARIMAMA, TANGUIETA, TORI-BOSSITO, PERERE, LALO, ATHIEME, DANGBO, POBE, DJIDJA

LES COMMUNES DANS LESQUELLES SE DEROULE L'ETUDE D’ÉVALUATION D'IMPACT (cliquez ici) RECEVRONT LES LISTES DE LEURS  BÉNÉFICIAIRES A LA FIN DU MOIS DE JUILLET 2017 ET LES FORMATIONS DEBUTERONT CONFORMÉMENT AU CALENDRIER DU PROJET. IL S’AGIT DES COMMUNES DE OUIDAH, ZE, TOFFO, SAKETE KETOU, ADJA-OUERE, PORTO-NOVO, ADJARA, AVRANKOU, BOPA, COME, LOKOSSA, APLAHOUE, DJAKOTOME, DOGBO.

Déjà plus 8 000 cartes SIM activées aux service de monnaie électronique pour recevoir les subventions au titre de la 1ère vague !

 

Formation professionnelle au Bénin

Le Projet Emploi des Jeunes lance la rentrée des apprentis pour le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP). Le Projet emploi des jeunes (PEJ) a procédé, mardi 22 novembre 2016, au lancement officiel de la rentrée des apprentis dans le cycle de formation par apprentissage de type dual. L’initiative est financée par la Banque Mondiale et s’inscrit dans le cadre de la composante 1 du PEJ intitulé ‘’Développement des compétences par l’apprentissage’’. 

Le Ministre du Travail, de la Fonction Publique et des Affaires Sociales (MTFPAS), Adidjatou A. Mathys, a procédé au lancement officiel de cette rentrée. La cérémonie s’est déroulée au Lycée Technique et Industriel de Porto-Novo en présence de la Représentante Résidente de la Banque Mondiale au Bénin,  du Ministre des Enseignements Secondaire Technique et de la Formation Professionnelle.

Le Coordonnateur du PEJ, Maxime Elie Sogbossi a d’entrée présenté le Projet Emploi des Jeunes (PEJ) et a expliqué que la composante 1 du projet dont le FODEFCA est le chef de file avec la Direction de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (DETFP) comme partenaire technique, appuie l’amélioration de l’accès des jeunes en situation de sous-emploi à un apprentissage de meilleure qualité dans des métiers qualifiés. Les activités envisagées à travers cette composante sont relatifs à l’extension de l’offre de formation CQP et du Certificat de Qualification au Métier (CQM) dans une gamme plus importante de métiers afin d’assurer une généralisation de la certification des compétences acquises lors des apprentissages, au renforcement de l’équipement des centres de formation professionnelle pour l’amélioration de la qualité de l’offre de formation. Cette composante intègre aussi le renforcement de la formation des maîtres artisans et l’encouragement de 1000 jeunes filles en direction des métiers non traditionnellement féminins. Dans le cadre de l’extension de l’offre de formation débouchant sur l’obtention du CQP, il a été retenu de former 3500 apprentis dont au moins 50% de jeunes femmes dans une gamme plus large de métiers. Le projet ambitionne d’impacter à terme, 17.500 bénéficiaires.

« Qu’il vous souvienne qu’en accompagnant le Bénin pour bénéficier du Projet Emploi des Jeunes, la Banque Mondiale a reconnu en notre pays, l’existence minima au plan du respect des droits de l’homme et du potentiel humain visant à améliorer l’accès des jeunes aux compétences et aux opportunités d’emplois.

Apprentissage de meilleure qualité

Ceci, pour assurer la résolution des problèmes de chômage, de sous-emploi et de pauvreté qui touchent les jeunes », a dit la ministre Adidjatou A.Mathys. Selon elle, la crise de l’emploi des jeunes constitue une menace pour la cohésion sociale et la stabilité politique. Pour parvenir à un cercle vertueux de la prospérité pour tous, il faut faire preuve d’ingéniosité et de créativité. L’initiative du PEJ répond parfaitement à ce rêve en ce sens qu’elle prévoit l’amélioration de l’accès des jeunes en situation de sous-emploi à un apprentissage de meilleure qualité dans des métiers qualifiés.En effet, l’investissement dans la formation constitue l’une des mesures adoptées par l’Etat et les Institutions pour la création d’emplois au profit des jeunes. C’est pourquoi, soutient le ministre, son département, à travers le Fonds de Formation professionnelle Continue et de l’Apprentissage (FODEFCA) et l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE), se sent investi d’une mission : celle de faire acquérir aux jeunes les compétences nécessaires pour créer des emplois productifs.

« L’apprentissage de type dual conduit à la connaissance et à l’exercice d’un métier », ajoute le Ministre des Enseignements Secondaire, de la Formation Technique et Professionnelle, Lucien Kokou. Selon lui, cet apprentissage offre une formation complète et de bonne facture et favorise la formation d’une main d’œuvre performante et capable de s’insérer sur le marché du travail.

Le PEJ vise entre autres, à assurer aux jeunes une formation débouchant sur un Certificat de Qualification Professionnelle(CQP), l’amélioration des équipements de 11 Centres Publics de Formation Professionnelle et d’Apprentissage, le renforcement des capacités des maîtres artisans de divers métiers et l’encouragement des jeunes filles en direction des métiers traditionnellement masculins.

Avec le lancement de la rentrée des apprentis dans le cycle de formation par apprentissage de type dual, le PEJ marque une nouvelle phase dans sa mise en œuvre, souligne Katrina Sharkey, Représentante résidente de la Banque Mondiale au Bénin. En acceptant de financer le PEJ, l’Institution espère contribuer à la reconnaissance de l’apprentissage et de la formation professionnelle au Bénin.

Ont également pris part à la cérémonie, le Secrétaire Exécutif du FODEFCA, le représentant de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB), des Maires des Communes de l’Ouémé et du Plateau, du Président de la Confédération Nationale des Artisans du Bénin (CNAB) et du Président de l’Union des Chambres Interdépartementale des Métiers du Bénin (UCIMB) et les têtes couronnées.

Informations supplémentaires