Plus 15 500 bénéficiaires de la composante 2 formés en compétences de vie et en entrepreneuriat dans toutes les communes du Bénin. (détail ici)

Plus de 500 jeunes filles intéressées par les métiers dits d'homme sont en cours de formation dans les centres de formation professionnelle et Lycées techniques!

 Déjà plus 8 000 cartes SIM activées aux service de monnaie électronique pour recevoir les subventions au titre de la 2nde vague !

La deuxième vague de bénéficiaires en formation: les formations obligatoires ont démarré depuis le 27 août 2018 pour toutes les communes du Bénin.

Des micro entreprises de divers secteurs d'activités créées dans toutes les communes du Bénin

Les jeudi 22 et vendredi 23 mars 2018, ont eu lieu dans les communes de N’Dali et de Toucountouna, les cérémonies de lancement des subventions au profit des bénéficiaires du PEJ.

 DÉJÀ PLUS 7 300 BÉNÉFICIAIRES FORMES AFFINENT LEUR PLAN DE FINANCEMENT POUR IMPULSER LEUR MICROENTREPRISE. Ici détail au 20 Nov. 2017.

Le 29 Août 2017 s'est déroulé à ATHIEME, la cérémonie de lancement des activités du Certificat de Qualification au Métiers.

DU LUNDI 7 AU VENDREDI 11 AOUT, LE PROJET EMPLOI DES JEUNES EST EN COURS DE SUPERVISION ET DE REVUE A MI-PARCOURS PAR UNE MISSION DE LA BANQUE MONDIALE.

PLAN D’IMPLÉMENTATION ici ET CALENDRIER DES FORMATIONS PUBLIES ici (voir la rubrique NOUVELLES !!!).

DÉMARRAGE CE LUNDI 17 JUILLET 2017 DE LA PREMIÈRE PHASE DES FORMATIONS DES BÉNÉFICIAIRES DE LA COMPOSANTE 2 DU PEJ DANS LES 09 COMMUNES DU GROUPE 1 . IL S'AGIT DES COMMUNES DE KARIMAMA, TANGUIETA, TORI-BOSSITO, PERERE, LALO, ATHIEME, DANGBO, POBE, DJIDJA

LES COMMUNES DANS LESQUELLES SE DEROULE L'ETUDE D’ÉVALUATION D'IMPACT (cliquez ici) RECEVRONT LES LISTES DE LEURS  BÉNÉFICIAIRES A LA FIN DU MOIS DE JUILLET 2017 ET LES FORMATIONS DEBUTERONT CONFORMÉMENT AU CALENDRIER DU PROJET. IL S’AGIT DES COMMUNES DE OUIDAH, ZE, TOFFO, SAKETE KETOU, ADJA-OUERE, PORTO-NOVO, ADJARA, AVRANKOU, BOPA, COME, LOKOSSA, APLAHOUE, DJAKOTOME, DOGBO.

Déjà plus 8 000 cartes SIM activées aux service de monnaie électronique pour recevoir les subventions au titre de la 1ère vague !

 

Projet Emploi des Jeunes, les maires du Bénin édifiés!

Une délégation du Projet Emploi des Jeunes, conduite par son Coordonnateur, a pris part au forum des maires du Bénin qui a eu lieu, 25 novembre 2016 à l’hôtel Sun-City d’Abomey. C’était à la faveur de la 5ème édition de la Quinzaine Nationale de l’Emploi organisée par l’ANPE. L’objectif du Forum était de partager avec les maires, les nouvelles orientations, le dispositif opérationnel et les mesures de l’Etat en faveur de l’emploi.

La Quinzaine Nationale de l’Emploi est organisée chaque année au Bénin par l’Agence Nationale pour l’Emploi pour lever un coin de voile sur les réformes en cours dans le secteur, sur les nouvelles stratégies et aussi sur les nouvelles mesures qui seront mises en œuvre.

L’édition de cette année qui se déroule du 21 novembre au 03 décembre a pour thème : ‘’Promotion de l’Emploi et partenariat locaux’’. L’ANPE, pour assurer sa mission de service public d’emploi et en même temps pour jouer le rôle d’institution de proximité, de facilitateur des initiatives de promotion de l’emploi surtout au niveau local, met en œuvre le Partenariat Décentralisé pour l’Emploi (PaDE) qu’elle anime avec l’ensemble des 77 communes du Bénin depuis 2009.

Le Projet Emploi des Jeunes, au regard de son encrage au niveau local et de sa mise en œuvre dans toutes les communes du Bénin, a été invité pour entretenir les maires sur les objectifs du projet, et son importance pour les communes, en vue de susciter l’adhésion des élus locaux pour leur accompagnement qui est déterminant pour l’atteinte des objectifs du Projet.

L’exercice revenait au Spécialiste en Formation et Insertion Professionnelle du PEJ, Wilfreed Gbessi, de présenter le projet aux 77 maires invités au forum. Il a présenté le Projet avec force détails sur les objectifs, les bénéficiaires et les résultats attendus. Il a mis un accent particulier sur les Services Communaux d’Emploi et le recrutement des Agents devant servir dans ces bureaux qui seront installés au sein des mairies. A ce niveau, Wilfreed Gbessi a rappelé que l’ANPE s’est engagée à travers le Partenariat Décentralisé pour l’Emploi (PaDE) à appuyer les 77 communes en ressources humaines de qualité par la mise en place et le renforcement d’un dispositif de 77 Points Focaux Emploi (PFE). Le but visé est de promouvoir le développement économique local à travers l’emploi rural, urbain et périurbain. Au regard des résultats obtenus à travers l’expérience des PFE en termes de forces et faiblesses, l’ANPE de concert avec les communes, a pris l’option de mettre en place au niveau de ces derniers, les « Services Communaux d’Emploi (SCE) » afin d’assurer efficacement sa mission de mise en œuvre du PEJ jusqu’au niveau local. Dans ce cadre, l’option a été prise de recruter des Agents Communaux d’Emploi (un ACE par commune) qui auront pour mission principale, la coordination des différents programmes d’emploi au niveau des communes.

Il serait alors judicieux selon lui, que les maires, puissent s’approprier du contenu du Projet Emploi des Jeunes (PEJ) et de ses stratégies de mise en œuvre en l’occurrence, la mise en place des Services Communaux d’Emploi qui seront installés dans les Mairies.

Le communicateur a également insisté sur les ateliers communaux que le projet envisage d’organiser dans toutes les communes afin que toutes les parties prenantes puissent s’approprier les objectifs ainsi que leurs rôles dans la mise en œuvre du projet. Une foire aux questions a permis de mieux élucider certains aspects du projet grâce aux réponses apportées par le Coordonnateur du PEJ.

Les participants à ce forum ont également suivi plusieurs communications sur certains thèmes à savoir : Partenariat Etat-communes au Bénin : leçons à tirer du programme PaDE ; Exemples de partenariats Etat-communes en Afrique et ailleurs ; Vers un guichet unique territorialisé de promotion de l’emploi : approche et exigences pour partenariat autour des territoires économiques et la restitution de la base de données des ménages plus pauvres et les outils de mise en œuvre des projets de protection sociale au niveau communal.

Informations supplémentaires