Composante 2: Compétences en micro entreprenariat

1. Raison d'être de la composante

L’ANPE aide les jeunes à développer leurs compétences de gestion ainsi qu’à élaborer et mettre en œuvre des plans d’affaires à travers le Programme d’Appui à l’Emploi Indépendant (PAEI) pour les primo-entrepreneurs et le Renforcement des Capacités des Demandeurs d’Emploi le (RCDE) pour les reconversions. Ces programmes ont essentiellement ciblé les jeunes instruits possédant un diplôme universitaire ou au moins une certification d’études secondaires. Même si ces jeunes possèdent un capital humain et un potentiel économique élevés, ils ne représentent qu’une faible part de l’ensemble de la population et une proportion encore plus faible des individus vulnérables et en situation de sous-emploi.

2. Objectifs spécifiques de la composante

Développer les compétences des jeunes sous-employés pour l'établissement et la gestion d'une petite entreprise tout en les dotant de compétences de vie courante dans le cadre de l’intensification et de l’amélioration de la qualité des programmes existants à l’ANPE.

Les résultats attendus de la composante sont :

  • Les compétences entrepreneuriales et comportementales sont développées au niveau des jeunes sous-employés (titulaires du CQP, du CQM ou désireux de devenir micro-entrepreneurs) pour l'établissement et la gestion d'une petite entreprise,
  • Les compétences techniques des jeunes promoteurs non titulaires du CQP ou du CQM sont renforcées à travers des modules techniques de courtes durées  de perfectionnement ou de reconversion professionnelle
  • Les compétences en gestion coopérative sont renforcées au niveau des jeunes promoteurs désireux de se regrouper pour la création d’entreprise collective
  • Les liens d’affaires des jeunes promoteurs sont renforcés à travers la mise en réseau et le jumelage par des accords  de micro-franchise

3. Activités de la composante:

La composante 2 appuie l’ANPE à intensifier et à améliorer la qualité de ses programmes existants.  Il s’agit essentiellement de renforcer les compétences en entrepreneuriat des jeunes provenant des 77 communes du Bénin titulaires du CQM ou du CQP et  plus généralement les jeunes en situations de sous-emploi qui ressentent le besoin de créer individuellement ou collectivement une entreprise.

La composante vise plus particulièrement les jeunes à faible niveau d’instruction ou d’alphabétisation et surtout les jeunes femmes.

Le projet accompagne dans un premier temps l’ANPE dans la mise au point  d’une démarche d’identification et de sélection des jeunes de différents niveaux ayant la vocation ou le potentiel d’être micro-entrepreneurs à travers le renforcement de son  système d’informations.

Ensuite un appui sera apporté pour la détermination du contenu et des articulations des différents modules de formation : Module des ‘’Ateliers de Compétences de Vie’’ (ACV) et Module GERME niveau 1 adapté à la cible.

La démarche d’accompagnement à l’entrepreneuriat des jeunes est articulée comme suit :

Activités préparatoires

  •  Formation des acteurs de la mise en œuvre du PEJ
  •  Adaptation du module GERME niveau 1
  •  Conception du module  ‘’Ateliers de Compétences de Vie’’
  •  Formation des formateurs sur les modules ACV et GERME
  •  Mise en place du système d'information
  •  Appui à la mise en place des services communaux d'emploi (SCE)
  •  Sélection des bénéficiaires

   Fourniture des formations "obligatoires"

  • Analyse des Besoins de Formation (ABF)
  •  Formation en compétence de vie (ACV)
  •  Formation en micro-entreprise GERME niveau 1 : phase Trouvez votre Idée d’Entreprise (TRIE)/ CREer votre Entreprise (CREE)
  •  Visites de suivi-accompagnement pour l’élaboration des fiches de financement et de plans d’affaires complexes
  • Formation en micro-entreprise GERME niveau 1 : phase GERer Mieux votre Entreprise (GERME)
  • Visites de suivi-accompagnement post-installation pour la mise en place et le suivi des outils simplifiés de gestion d’entreprises

   Fourniture des formations "optionnelles"

  • Formation de jeunes micro-entrepreneurs désireux de constituer une entreprise collective sur la vie et la gestion coopérative
  • Formation technique de courte durée pour le perfectionnement ou la reconversion des jeunes promoteurs
  • Mise en réseau des jeunes entrepreneurs installés à travers les fora, des plates-formes ou des associations en lien avec les organisations professionnelles
  • Appui au jumelage des jeunes promoteurs à des entreprises privées existantes à travers une formule de micro-franchise.

   Appuis connexes

  • Organisation de campagnes  de sensibilisation et de communications spécifiques et ciblées en direction des jeunes promoteurs pour leur participation suffisante (surtout des femmes et des jeunes peu éduqués) aux actions d'entrepreneuriat.
  • Accompagnement spécifique visant à améliorer la participation des femmes au programme à travers la levée de certaines des contraintes spécifiques pesant sur les femmes (fourniture de services de garde d’enfants gratuite dans les centres de formation, Frais spéciaux d'entretien, Appui à l’établissement de pièces d'identité, Appui à l’établissement des pièces d'Etat civil, etc.)

4. Résultats quantitatifs escomptés de la composante

  • Au moins 15000 des 17000 Jeunes appuyés par le projet ont achevé les formations en compétences sociales et comportementales de vie courante dont au moins 50% de femmes ;
  • Au moins 15000 des 17000 Jeunes appuyés par le projet ont achevé les formations en compétences micro-entrepreneuriales dont au moins 50% de femmes ;
  • Au moins 1500 jeunes promoteurs ont renforcées leurs compétences techniques à travers des modules techniques de courtes durées  de perfectionnement ou de reconversion professionnelle ;
  • Au moins 3000 jeunes promoteurs regroupés en au moins 500 de groupes sont formés en vie et en gestion coopérative ;
  • Au moins 500 jeunes entrent en partenariat avec des entreprises existantes à travers des accords de « micro-franchise ».

5. Gestion de la composante

Le principal partenaire pour la mise en œuvre de la composante 2 est l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE) qui coordonne la mise en œuvre de cette composante avec d’autres acteurs clés. Une convention de partenariat est signée entre l’ANPE et l’UCP pour la mise en œuvre de la composante. Cet accord  décrit le rôle de l’ANPE dans l’inscription, la formation et le suivi des jeunes se préparant à devenir micro-entrepreneurs.

Le dispositif de formation/accompagnement à l’entrepreneuriat des jeunes promoteurs bénéficiaires de la composante est constitué de :

  • l’UCP (Coordination du projet),
  • l’ANPE : Gestion du dispositif  (travaux préparatoires, campagne d'information et recrutement, réception des candidatures des bénéficiaires de formation, supervision des formations et des accompagnements, capitalisation, Rapportage et clôture),
  • des Antennes et des SCE (supervision décentralisée du dispositif),
  • 01 ONG d’ingénierie sociale pour la présélection en utilisant la base transférée  par l’ANPE et l’organisation des loteries publiques pour la sélection des bénéficiaires de formation avec la participation des mairies sous la supervision d’un huissier pour garantir la transparence du processus et attester l’authenticité des résultats de la loterie ;
  • 01 cabinet d’ingénierie de formation GERME chargé l’adaptation du module de formation GERME niveau 1, la formation des formateurs et le suivi pédagogique des formateurs ;
  • 01 cabinet d’ingénierie de formation ACV chargé de l’élaboration du module de formation sur les Ateliers de Compétences de Vie (ACV), la formation des formateurs et le suivi pédagogique des formateurs ;
  • 28 cabinets de formation/accompagnement des bénéficiaires du PEJ entrepreneuriat (à raison de 2 à 3 par département) : formation ACV, formation TRIE/CREE, Elaboration de plan d’affaires / fiches de financement, formation GERME, suivi post installation ;
  • Des organismes de formation/accompagnement technique pour le perfectionnement et/ou la reconversion des jeunes promoteurs ;
  • Des cabinets de formation/accompagnement en dynamique et en gestion coopérative.

 

Informations supplémentaires